FFE Belge

Fédération Francophone d'Equitation d'Extérieur et d'Attelage de Loisir

081/390.640

La matière d’examen

La répartition de la matière par brevet se présente comme suit :

Examens théoriques

Brevet 1 : connaissance générale du cheval

  • L'éthologie :
  • - Expliquer pourquoi les termes équitation et éthologie sont une mauvaise association. 
    - Qu'est ce que l'anthropomorphisme?
    - …

  • Le cerveau :
  • Quelles sont les différents « étages » du cerveau, comment les informations sont-elles traitées, quel « étage » apporte quoi…
    - Qu’apporte principalement à l’animal le système limbique ?
    - Comment se nomme la partie du le cerveau qui permet l’apprentissage à long terme ?
    - …

  • Les fonctions sensorielles :
  • Quels sont les sens du cheval, quelles informations permettent-ils au cheval de recueillir, dans quelles limites ?
    - Quel est le sens de référence du cheval ?
    - Le cheval voit-il les couleurs ?
    - Quel est l’intérêt d’avoir 2 oreilles mobiles?
    - …

  • La motricité :
  • Même s’il s’agit d’hippologie et de notion élémentaires sur l’anatomie du cheval, certaines connaissances de base liées à la motricité du cheval sont indispensables pour aborder la matière réservée aux brevets supérieurs en éthologie équine. Sont par exemple concernés le squelette et les allures du cheval.
    - Le trot est une allure en combien de temps ? Détaillez quel( s) pied(s) se pose(nt) au sol à chaque temps.
     - A quoi correspond chez le cheval, le poignet de l’homme ?
    - …

  • Comportements qui caractérisent le cheval, ou qui est le cheval ?
  • Habitudes alimentaires, organisation sociale, comportements sociaux, schéma de Lorenz Craig …
    - Pouvez-vous décrire le schéma de Lorenz-Craig et le situer dans le cadre d’un exemple concret de la vie courante ?
    - Par durée de 24 heures, combien de temps mange en moyenne un cheval en milieu naturel ?
     - A quoi va-t-on reconnaître un cheval dominant ?
    - Combien d’individus constituent en moyenne un groupe familial chez les chevaux en milieu naturel ? Ventilez ce nombre moyen d’individus dans les différents types de partenaires qui composent le groupe familial
    - Y-a-t-il partage des tâches dans l’organisation sociale des chevaux ?
    - …

Brevet 2 : connaissance générale du cheval

Le brevet 1 se limite à la connaissance théorique générale de la matière reprise ci-dessus, alors que le brevet 2 demandera une connaissance plus détaillée des mêmes sujets, un discernement de l’intérêt concret de ces connaissances dans l’utilisation du cheval, et une démonstration de l’utilisation de ces connaissances dans le cadre d’un examen pratique.

  • Le Mustang est un cheval sauvage : Toujours – parfois – jamais ? (biffer les mentions inutiles).
  • Un cheval peut avoir des réactions très différentes selon que l’on s’adresse à lui du côté gauche ou du côté droit. Pourquoi ?
  • Pourquoi dit-on que le cheval est essentiellement limbique ?
  • Pouvez vous donner un exemple de comportement de dérivation ?
  • Quelle est la fonction de l’organe de Jacobson ou organe voméronasal  chez le cheval ?
  • En quoi la question « qu’est-ce que la châtaigne chez le cheval ?» illustre le phénomène de l’hétérochronie.
  • Le déplacement du groupe est-il dû au seul fait d’un "leader" ? Si non, pourquoi  et comment cela se passe-t-il ?
  • En quoi le sommeil paradoxal nous intéresse-t-il particulièrement dans le travail du cheval ?
  • Qu'est ce que le "marquage" ? Quelles ont ses fonctions ?

Le brevet 2 couvre également la matière concernée par

  • Les fonctions comportementales finalisées
  • - Citez et expliquez les quatre grands groupes de comportements du cheval appelés "fonctions comportementales finalisées"
    - Dans quel champ de tension nerveuse devrait se pratiquer idéalement l'équitation ? 

  • Les notions d’espace personnel, d’espace projectif virtuel, d’espace inter-individuel d’espace social et domaine vital. Ces notions sont particulièrement concernées par l’examen pratique, dont le but est de vérifier que le candidat utilise les connaissances acquises (même s’il ne réussit pas à exécuter les exercices demandés).
  • - Qu'est ce que l'espace personnel ?
    - Qu'est ce que le domaine vital ?
    - Donnez une définition de l'espace projectif virtuel

  • Le cheval et l’espace topologique, les 5 rapports perçus par le cheval pour appréhender l’espace.
  • - Citez les 5 rapports topologiques qui permettent au cheval de gérer l’espace topologique.
    - Pourquoi un cheval qui se coince un pied dans la barrière ne peut pas l’enlever ? 

Brevet 3 :

Le brevet 3 demandera une connaissance plus fouillée des mêmes sujets que ceux prévus pour les brevets 1 et 2, un discernement encore plus fin de l’intérêt concret de ces connaissances dans l’utilisation du cheval, et une démonstration de l’utilisation de ces connaissances dans le cadre d’un examen pratique qui vérifiera également cette fois la correcte exécution des exercices demandés.

  • Quel est la fonction du thalamus et quel sens n’est pas géré par lui ?
  • Le schéma de Lorenz-Craig nous apprend une chose essentielle sur les circonstances dans lesquelles tout apprentissage du cheval doit s'inscrire. De quoi s'agit il ?
  • Comment le galop en travail monté peut-il être expliqué par le schéma de Lorenz-Craig inversé.
  • Expliquer la phrase, «à cheval vous êtes un bouquet de sensation»
  • Nous connaissons en moyenne le budget-temps du cheval en milieu naturel. Celui-ci peut varier en fonction de différents facteurs. Citez 3 facteurs possibles de variation du budget temps
  • L’endroit où crottine habituellement un étalon est-il différent de celui de la jument ? Si oui expliquez
  • Le cheval répond à un « mécanisme d’appétence pour l’état cohérent de moindre tension ». Expliquez
  • La taille de la bulle du cheval peut elle varier en fonction de la situation ?
  • Dans la gestion topologique de l’espace, le cheval appréhende « l’ici » et le « ailleurs ». Comment définiriez-vous ce qui est ici ?

Le brevet 3 couvre également la matière concernée par :

  • les différents types d’apprentissage (pavlovien, instrumental ou conditionnement opérant, associatif, cognitif, social…) quand et pourquoi on les utilise…
  • - Donner un exemple concret de renforcement positif, renforcement négatif , punition positive et punition négative
    - Citez un apprentissage non associatif et donnez en une définition
    - Pourquoi un cheval qui tape dans sa porte à chaque fois qu’on le nourrit risque t’il de reproduire ce comportement à chaque fois ?
    - Qu'est-ce que "l'habituation"? expliquez
    - Quelle est la différence entre le conditionnement opérant et le conditionnement répondant ?

  • l’organisation des mouvements du cheval aux 3 allures et dans le reculer.
  • - En équitation, en quoi est-il important de dire que "la position précède l'action" ?
    - Pour parvenir à un mouvement harmonieux et efficace, les gestes du cavalier doivent être synchrones avec ceux du cheval. Décrivez les aides de mains et de jambes que le cavalier doit mettre en place pour demander le galop au cheval et ce qu’elles induisent comme mouvement aux membres du cheval
    - Qu'est ce que l'isopraxie ?


Examens pratiques

Brevet 2

Application pratique de l’utilisation des espaces personnels dans des exercices tels que :

  • Aborder un cheval en espace fermé et lui mettre un licol
  • Conduire un cheval en piste (au licol)
  • Conduire un cheval dans une chicane (au licol)
  • Aborder un cheval en espace ouvert ou semi-ouvert
  • Etre capable de provoquer le mouvement par la gestion de l’espace en liberté
  • Envoyer un cheval sur le cercle à la longe par pressions
  • Longer un cheval aux trois allures et aux deux mains

L’examen porte essentiellement sur la capacité du cavalier à utiliser son espace personnel et celui du cheval pour gérer les difficultés qu’il rencontre et non sur la réalisation effective des exercices demandés. En d’autres termes, un candidat qui appliquerait correctement les pressions pour faire face à des difficultés aurait plus de chance de réussir son examen que celui dont le cheval exécuterait les exercices « par habitude » malgré des erreurs de position caractérisées de la part du cavalier.

Brevet 3 :

Application pratique de l’utilisation des espaces personnels dans des exercices tels que :

  • Etre capable de changer d’allure en liberté.
  • Conduire un cheval en ligne droite et sur des courbes en étant devant lui, par aspiration.
  • Conduire un cheval en ligne droite et sur des courbes par attachement virtuel (parallèle à lui).
  • Utiliser la gestion de l’espace pour envoyer un cheval sur un parcours avec embûches.
  • Conduire un cheval en filet ou en licol, en ligne droite et sur des courbes, avec embûches éventuelles, en coordonnant les messages transmis par l’intermédiaire du filet ou du licol et ceux transmis par attachement virtuel.
  • Etre capable de procéder à une séance de travail en liberté incluant changements de direction/changements d’allure/et changements de vitesse dans l’allure.
  • Etre capable de changer d’allure et de vitesse dans chaque allure, à la longe en cercle.
  • Etre capable d’embarquer et de débarquer un cheval dans un van en toute sécurité (par aspiration ou par pression).
  • Etre capable de faire franchir au cheval, à la longe, des embûches de toutes sortes (eau, bâche, passage étroit, saut, etc.) par aspiration ou par pression.
  • Conduire le cheval en ligne droite et sur des courbes au moyen de longues rênes, en étant derrière lui (application des 5 rapports de structuration de l’espace topologique chez le cheval)


Les brevets 4 et 5 théoriques et pratiques sont en préparation.