FFE Belge

Fédération Francophone d'Equitation d'Extérieur et d'Attelage de Loisir

081/390.640

Commission éthologique

Ne pas confondre ETHOLOGIE et Equitation "Naturelle"

Les brevets en éthologie équine de la FFE ont pour objectif de reconnaître aux titulaires des connaissances théoriques et pratiques en éthologie équine et non des compétences dans la pratique de telle ou telle méthode ou discipline.

Pour découvrir les brevets en éthologie équine de la FFE: cliquez ici

Définitions:

"L'éthologie est une discipline scientifique, une branche de la biologie (le prix Nobel de médecine et de physiologie a été remis en 1973, pour la première fois, à trois éthologues, K. Lorenz, N. Tibergen et K. von Frish) qui étudie le comportement animal dans son milieu naturel. La méthodologie comparative et évolutive est bien déterminée depuis qu'elle a été posée par Nikolas Tinbergen. L'éthologie est aussi à un carrefour de sciences dont elle utilise les travaux : la psychologie, la sociologie, la psychologie cognitive, l'écologie comportementale viennent l'enrichir. L'apport de toutes ces disciplines est un atout précieux pour mieux comprendre le fonctionnement animal, mais leur compréhension et leur utilisation ne s'improvise pas sans un long apprentissage, sous peine de faire non plus de l'éthologie, mais ce que B. Cyrulnik appelle de l'éthologisme, c'est-à-dire l'utilisation d'un mot " à la mode " pour couvrir… à peu près n'importe quoi."
Jean-Claude Barrey.
Enseignant-chercheur en éthologie 
Directeur de la Station de Recherche Pluridisciplinaire des Metz (Yonne, Fr).
Juge de dressage membre du CFJD (Club Français des Juges de Dressage).

"L'éthologie est une science d'observation et non une méthode d'intervention. L'éthologie n'est donc pas une méthode qui nous dicte ce que nous devons faire, mais elle peut nous aider à comprendre ce que nous faisons. En éthologie on n'invente rien, on part à la découverte de ce qui existe depuis toujours : la réalité biologique des espèces. Tout le monde n'est toutefois pas obligé de se former en éthologie équine pour appliquer efficacement une méthode et s'en trouver satisfait. De la même façon, un éthologue n'est pas nécessairement un cavalier ni un homme de cheval, et ne mesure donc pas nécessairement toute la portée de son enseignement sur la pratique de l'équitation. Chacun apporte sa pierre à l'édifice, à condition que les choses soient bien comprises. L'important est d'utiliser une terminologie correcte qui respecte le travail de chacun, et évite une confusion nuisible à tout le monde."
Daniel Goffaux. 
Opérateur responsable des brevets d'éthologie équine
Commission Pédagogique Ethologie.

Secrétariat : pedagogie@ffe.be