FFE Belge

Fédération Francophone d'Equitation d'Extérieur et d'Attelage de Loisir

081/390.640

Stages

Vous êtes responsable d'un cercle équestre ?

Les périodes de vacances sont importantes pour la majorité d’entre vous.

En effet, de nombreux jeunes et moins jeunes attendent avec impatience la période des vacances pour prendre un premier contact avec le monde du cheval ou se perfectionner grâce à un stage.

Tous les Hippoclubs FFE peuvent envoyer un courriel à l'adresse agenda(at)ffe.be avec les informations qu’ils souhaitent voir figurer dans Hipponews et renseignées lors des réunions d'ARTE.
Ces informations doivent impérativement être envoyées sous format Word (*.doc ou *.docx) et PAS en PDF.

Nous attendons donc impatiemment vos programmes de stages et vous assurons de notre cordiale considération.


Vous cherchez un stage pour votre enfant ?

Alors lisez jusqu'au bout le texte ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un bon stage ? 

Pour faire votre choix, ne limitez pas votre investigation aux seules annonces qui paraissent dans les revues spécialisées. 
La meilleure publicité est toujours le bouche-à-oreille et la meilleure façon de savoir à qui on a affaire est de se rendre sur place avant de se décider, même si c'est à 150 km ! A l’instar d’une location de vacances, la visite est en effet le seul moyen de savoir si l’endroit profite effectivement du grand air et n’est pas situé en pleine ville ou au bord d’une autoroute.
Aucune législation n’existe en Belgique en matière d’hébergement des cavaliers. 
Une visite vous permettra d’inspecter le confort, la propreté et la sécurité des logements, sanitaires, réfectoires, pistes, boxes, etc...
Même s’il s’agit d’un stage en externat, les repas de midi doivent se prendre dans un lieu adapté, propre et agréable.

La qualité des montures est primordiale. 

Les débutants ne doivent pas être confiés à des "chevaux de commerce" (cheval qui vient d'arriver et est à vendre); il est criminel de leur confier un enfant car on ne peut prévoir leurs réactions. 
Dans un bon centre équestre, il y a souvent des chevaux ou poneys de plus de 18 ans qui travaillent encore (un poney vit près de 30 ans) ! 
Ils connaissent leur métier, avancent à petits pas avec l'enfant débutant et cherchent sa confiance. 
Et quand l'enfant s'y croit, ils lui remettent parfois les idées en place et le nez dans la sciure, mais sans lui faire le moindre mal. 

Les poneys sont-ils bien soignés ? 

S’il s’agit d’une visite hivernale, ne prêtez pas attention à l’état de leur robe (pelage) : en cette saison, les poneys ressemblent souvent à des ours mal léchés.
Préférez un centre équestre où les poneys sont en prairie. 
Des poneys lâchés tous les jours ou vivant en prairie sont plus sales, mais aussi plus sûrs: comme ils règlent leurs "querelles de poney" en prairie et qu'ils ne seront pas stressés d'être restés enfermés, ils risquent moins que d'autres de faire des petits bonds ou de donner des coups de pieds dont votre enfant pourrait faire les frais.

Pour la sécurité, exigez toujours le port du casque ou de la bombe de sécurité !

Une infrastructure satisfaisante ne suffit pas, encore faut-il un stage adapté à votre enfant. 
Dans un poney-club, tout est adapté à l’enfant : montures, infrastructure, activités, horaires... 
Cela n’est pas toujours vrai dans un "manège". 
Certains poney-clubs sont plus adaptés à des tranches d’âge particulières. 
La taille des poneys doit être adaptée aux cavaliers : 
    • Enfants de 2 à 6 ans : shetlands de 1,10 m maximum au garrot (début de la crinière) 
    • Enfants de 6 à 8 ans : poneys de type "B" jusqu'à 1,30 m 
    • Enfants de 8 ans et plus : poneys de plus de 1,30 m voire des petits chevaux. 
Si votre enfant est déjà cavalier, signalez-le à l’organisateur du stage afin d’orienter l’enfant vers un groupe homogène de son niveau. 
D’une manière générale, pour devenir un cavalier accompli, n’oubliez jamais qu’il faut toujours bénéficier d’un minimum de cours théoriques et pratiques autres que l’équitation proprement dite (soins, entretien des boxes, anatomie, etc...).

De nombreux stages combinent l’équitation avec une autre activité : langues, spectacle, etc...
C'est selon votre goût mais veillez à ce que l’équitation ne se limite pas, dans ce cas, à 1/2 heure par jour !

Certains stages sont ciblés sur un type d’équitation particulier : randonnée, jeux, équitation western, éthologie, nature, etc...
Encore une fois, c'est selon votre goût mais retenez que la gymnastique à cheval ou voltige constitue une excellente approche de l’équitation: elle permet de ressentir rapidement et en toute sécurité les 3 allures et l’équilibre naturel qui est la base de l’équitation.