Archerie équestre - FFE

- Invitation à l'archerie équestre ?

Que vous soyez un Club ou un particulier, si l'archerie équestre, pratique conjointe des deux disciplines traditionnelles que sont l'équitation et le tir à l'arc, vous intéresse, faites-le nous savoir!

Nous faisons appel aux clubs pratiquant déjà afin qu'ils organisent en leur sein des initiations au tir à l'arc à pied; c'est l’occasion de partager votre passion, votre expérience avec d’autres cavaliers, d’autres archers.

Une réunion d'information peut être organisée dans vos installations, avec projection de la vidéo de l'European Open Championship of Horseback Archers 2008/2009, cela afin de présenter l'archerie équestre au plus grand nombre.

Une initiation aux techniques d'archerie équestre peut être organisée dans vos installations.

- Qu'est-ce que l'archerie équestre

Un peu d'histoire: 

Tout d'abord, il n'y a pas de tradition d'archerie montée en Europe occidentale. 
Les archers dont nous sommes les descendants ne pratiquaient pas le tir à cheval de manière structurée. 
Les archers étaient surtout des piétons et lorsqu'ils se déplaçaient à cheval, la stratégie de l'époque était de mettre pied à terre avant l'affrontement.
Les traditions survivantes et qui régissent donc l'activité de nos jours sont d'origine asiatique (Japon, Corée, Mongolie) ou d'Europe orientale (Hongrie), sous les influences de peuples nomades qui affectionnaient le tir à l'arc, pour des raisons technologiques. 
De fait, la cavalerie légère s'accommode plus aisément de l'archerie que de l'artillerie lourde !

A l'heure actuelle, l'archerie montée à tendance à se développer sous un aspect sportif en fonction de son implantation géographique. 
Comme dans de nombreux sports, différentes méthodes ont donc généré différentes organisations qui développent des règles spécifiques à leur pratique.
Il existe plusieurs types de compétitions, les règlements et le terrain diffèrent très nettement.
Actuellement les épreuves connues ou pratiquées en Belgique sont:  HONGROISE -  CORÉENNE - MONGOLE - TURQUE - YOSEIKAN BAJUTSU

- Débuter en archerie équestre

Le tir à l'arc à cheval est une discipline peu coûteuse : votre cheval ou celui de votre club, un arc et des flèches (environ 175 euros) et quelques ballots de paille ou vieux coussins comme cibles.

Cette activité peut se pratiquer aussi bien individuellement qu'en compagnie. 
Libre à chacun de se limiter à une pratique ludique ou de participer à des rencontres.

 Le matériel

- Un arc d'une puissance comprise entre 15 et 30 livres
- Des flèches avec un fût très rigide
- Une cible de minimum 80cm sur 80cm
- Un filet (pas indispensable mais vous évitera des recherches interminables de flèches, à moins que vous ne puissiez tirer vers un talus).

 Le cheval

Tous les types de chevaux conviennent, l'important c'est la qualité de leur galop, ce qui dépend essentiellement de votre travail.
Un bon cheval d'archerie équestre doit être capable de galoper rênes longues en équilibre dans un galop régulier.

 Sécurité

Quelques règles généralement d'application :

- A pied, tirer à l'ordre de tir et en même temps que tous les autres archers.
- Aller chercher les flèches au signal donné par le responsable (qui s'est assuré que tous les archers ont cessé le tir).
- Il est interdit de bander l'arc en direction d'une personne, ceci même sans flèche.
- Les accompagnants doivent rester derrière la ligne de tir.
- Retirer les flèches de la cible archer par archer et avec précaution.
- Boissons alcoolisées interdites avant et pendant la séance de tir.

L'entraînement

Le candidat "cavarcher" doit développer parallèlement ses compétences équestres et sa maîtrise du tir à l'arc au sol. 
La partie de préparation à pied peut être partagée de façon conviviale avec des non-cavaliers : adultes et enfants, amis ou membres de la famille.

A pied : 

Tirer à cheval ne peut se faire qu'en tir instinctif: on ne vise pas en alignant la flèche et la cible, on regarde simplement l'endroit où doit aller la flèche.
Les débutants ont avantage à placer la cible proche d'eux. Lorsqu'ils atteignent le centre fréquemment, celle-ci peut être reculée de 50 cm à 1 mètre.
Il est possible de tirer à l'arc à cheval en utilisant les techniques d'encochage de tir à l'arc à pied traditionnel, mais les techniques spécifiques à l'archerie équestre, de guerre et de chasse (techniques mongole, turque…) ou de sport (technique hongroise) sont bien plus adaptées.
Ces techniques d'encochage particulières sont difficilement assimilables seul. Il est donc préférable d'aller suivre une initiation de quelques heures pour avoir les bonnes bases. (Encocher = mettre la corde de l'arc dans la coche de la flèche).
Avant de tirer à cheval, il faut maîtriser le tir et l'encochage au sol.

A cheval :

Le "cavarcher" doit être à l'aise aux 3 allures et pouvoir lâcher ses rênes sans stresser car il aura besoin de ses mains pour tirer. 
Il lui faut une bonne indépendance des aides: il doit pouvoir manipuler arc et flèches sans perturber l'allure de son cheval par des indications "parasites".
Le cheval sera très progressivement désensibilisé aux bruits et mouvements du tir: tirer à pied à coté de lui, ensuite tirer à cheval au pas avec un piéton à sa tête, puis au trot, etc... Au moindre stress, reprendre au pas.
Le but est de galoper en équilibre et en cadence sur une ligne de 90 mètres.
Attention à bien gérer les phases d'entraînement pour éviter que votre cheval après quelques passages ne se précipite sur la ligne.

Une fois à cheval, vous constaterez que votre maîtrise au sol n'est qu'une étape et qu'il vous faudra encore du temps pour tirer au galop en toute décontraction.
Lorsque vous aurez atteint cette maîtrise, il vous arrivera de temps en temps d'être en parfaite symbiose avec votre cheval et d'avoir cette sensation formidable que votre cheval "pousse" avec vous la flèche vers la cible.

Personnes ressources :

Yvon Corvet - 0475/50.14.80

Eric Wodon - 0479/69.37.09 - eric(at)wodon.be

Isabelle Dolphijn -  0475/66.55.60 - isabelle(at)dolphijn.be

Barberine Duvivier - 0479/84.68.20